Autres thèmes,  L'entraînement

Gym Stereotypes

Que fais tu quand tu t’entraînes au gym?

Si vous êtes déjà rentrés dans une salle de musculation, vous avez sûrement déjà remarqué que certains individus ont parfois des comportements étranges…

Voici les comportements que vous ne devriez JAMAIS adopter.

 

Le gars Tinder

Présent sur toutes les salles d’entrainement du Québec, ce spécimen, habituellement de sexe masculin, parcourt l’ensemble du périmètre afin de repérer sa prochaine proie. Ayant des techniques telles que « voudrais tu me spotter pendant que je bench mon 400 lb » où « On a tu déjà eu un match Tinder? », cet individu vise les filles ayant des beaux abdo-fessiers et qui pèsent moins que 120 lb.

Alors, garde à vous les filles, ce Roméo moderne sera assurément dans une salle d’entrainement près de chez vous!

Le « chest-bra »

Très facilement reconnaissable, cet individu, habituellement de sexe masculin aussi, ne travaille que le haut du corps. Il regroupe souvent les autres caractéristiques mentionnées dans l’article et bien d’autres encore. Il aime s’entraîner en meute et est bien souvent à la recherche d’attention. Si vous entendez un fatigant qui lâche de façon violente ses poids par terre, il y a des grandes chances qu’il se retrouve parmi les intégrants de ce groupe.

De caractère exhibitionniste et susceptible,  les intégrants de cette catégorie rêvent de devenir Arnold Shwarzenegger, cependant, ils ressemble plutôt à Rod.

 

Les adorateurs de miroirs

Ces personnages ont une estime de soi particulièrement élevée. Captivés par leur reflet dans le miroir, ces hommes et femmes prennent plus de temps à se regarder qu’à s’entraîner. Leurs exercices seront bien souvent exécutes devant le miroir de la salle d’entrainement, afin de pouvoir contempler leurs exploits musculaires.

Pour être certain qu’un individu fait partie de cette catégorie, il suffit de repérer les caractéristiques suivantes. Vous observerez une grande concentration vis-à-vis la réalisation de son mouvement et vous verrez  dans leurs yeux un regard d’admiration inconditionnelle et de satisfaction divine à chaque fin de mouvement.

De plus, si vous regardez leur profil Instagram, vous pourrez suivre en temps réel le 95% de leur programme d’entrainement.

Les sociables

Bien que chacune des séances d’entraînement de ses individus dure 3 heures, ceux-ci ne viennent pas au gym pour s’entraîner. À la fin de chaque session, ils n’ont qu’effectué 3 exercices d’une minute avec des pauses de 59 minutes entre chacun d’eux.

Le groupe des sociables est majoritairement composé par des hommes. Ces derniers connaissent le 90% des personnes fréquentant l’établissement et entretiennent une relation étroite avec l’entraîneur présent sur place. Si vous voulez avoir des conseils, vous ne pourrez pas vous en sauver, ils s’auto-proclament experts sur n’importe quel sujet et sont toujours attentifs à l’entrainement des outils pour donner des conseils et des expériences qui sont autant appréciées qu’un coup de pelle dans la face.

 

Le Drama Queen

Finalement, nous retrouvons ici le groupe d’individus avec lesquels il est plus difficile de cohabiter en paix. Habituellement de sexe masculin, le Drama Queen est l’évolution de toutes les autres catégories.

Ce spécimen peu développé intellectuellement s’assure de toujours surcharger le poids de ses altères afin de pouvoir les laisser tomber éventuellement par terre en faisant le plus de bruit possible. Suite à ça, il effectuera quelques mouvements saccadés suivis d’un grand cri similaire à celui de Godzilla, exprimant ainsi sa fierté d’avoir réussi à déranger tout le monde.

Les routines des individus de cette catégorie sont uniques, cependant, en voici les points communs qui vous aideront à le déterminer:

Avant de débuter son exercice, il va s’encourager en criant le plus fot possible et en se frappant vigoureusement dans la face afin de mieux performer.

Pendant ses exercices, il soufflera tellement fort que le gymnase pourra en bénéficier dans l’économie d’énergie. Lorsqu’il sera rendu à la moitié de sa série, inquiétez-vous pas, vous allez le savoir, car effectivement, il effectuera encore des hurlements hors du commun.

 

 

 

Alors, que faire si vous voyez ça? Prenez un snap!

Afin d’immortaliser ces moments privilégiés, ayez en main votre téléphone et installez (si vous l’avez pas déjà) l’application Snapchat. Maintenant capable d’enregistres vos vidéos, celle-ci vous permet de partager des photos et des enregistrements à vos amis, tout en y appliquant certains effets et filtres développés par l’application. Vous allez donc pouvoir capter ces comportements plus que fatigants et les transformer en grands rires pour votre réseau de contacts. Qui sait, peut être en partageant ces comportements nous allons être capables de les changer!

 

Pour plus d’information à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter. Sur ce, BON ENTRAÎNEMENT!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée.